Ordo Fratrum Minorum Capuccinorum

Log in
updated 6:22 AM CEST, Aug 6, 2020

Joie, Accueil et Fraternite : la conclusion du Chapitre Generalissime

La bulle du Pape Léon X, Ite vos, datée du 29 mai 1517, aurait dû réconcilier les divergences visibles chez les frères mineurs au sujet de la façon de vivre, authentiquement, le charisme du fondateur. Au contraire, elle a officialisé la scission en deux branches (frères mineurs de la régulière observance et frères mineurs conventuels) auxquelles, dix ans plus tard, s’ajouta une troisième, celle des frères mineurs capucins. Depuis, chacune des trois branches masculines a développé une tradition renforçant toujours plus la différence entre les frères, manifestant parfois le soutien et la collaboration, parfois la confrontation.

Ces dernières années les fils de François d’Assise, en particulier ceux de l’Ombrie - où le charisme franciscain est né et région vers laquelle tous les frères regardent - ont commencé un cheminement de réconciliation, chaleureusement soutenu par les différents ministres généraux. Ce cheminement se veut un témoignage de communion de plus en plus évident, au moins autant que le fut la division cinq siècles passés. À ce parcours de quatre ans qui a déjà vu les ministres généraux se demander mutuellement pardon à la Portioncule le 11 juillet 2016, date importante pour ce processus, s’est ajoutée cette année la célébration d’un chapitre « généralissime », qui a débuté à une autre date importante : le 29 mai.

À l’Oasis Saint-François de Foligno, une délégation comptant de nombreux frères de l’unique famille franciscaine, expression de la présence en Ombrie des Ordres masculins franciscains, s’est retrouvée pour quatre jours. Cette rencontre, où étaient présents les ministres généraux, s’est terminée le 2 juin à Assise par un temps de « restitution » : un temps de remise aux frères des autres couvents s’étant joints aux capitulaires, afin de les faire participer à ce qui s’est vécu et rendre au Seigneur la louange et l’action de grâce pour l’œuvre qu’il accomplit. Le premier parmi ces moments fut à la salle de presse du Sacro Convento, débutant avec trois témoignages. Celui qui a ouvert le tout fut frère Mauro Botti, OFM, qui d’entrée de jeu a déclaré « beau ce chemin d’écoute réciproque ayant déjà mené à une réconciliation célébrée devant le Seigneur ». Frère Ivan Scicluna, OFMCap., a lu une œuvre de l’Esprit Saint, concluant avec l’urgence de partager avec sa propre fraternité de Spello la beauté de cette expérience et invitant chacun à faire de même afin de déclencher une bonne, féconde et positive « réaction en chaîne ». Puis ce fut le tour de frère Danilo Marinelli, OFMConv., qui a exprimé tant de gratitude pour ce moment partagé, si riche de grâces, difficile à résumer. Les fruits en seront pourtant bientôt visibles, ajoute-t-il. À la suite de ces trois précieuses interventions, frère Marcello Fadda, TOR, a fait une courte synthèse de ce qui est apparu durant ces quatre jours. Il a dressé une liste non exhaustive de quelques propositions faites durant le chapitre. Des propositions cherchant à exprimer la possibilité d’un cheminement ensemble et qui seront mises à l’épreuve des faits.

Frère Mauro Jöhri, OFMCap., au nom des autres ministres généraux, absents à cause d’autres engagements, a répété l’approbation — manifestée par leur présence durant tout le chapitre — et l’intérêt d’eux tous pour cette initiative née en Ombrie, vers laquelle tous les yeux de l’Ordre regardent. Les ministres généraux se rencontrent déjà à de nombreuses occasions et le pape François lui-même, lors de sa première visite à Assise, exhortait les frères à se réunir. Personnellement, j’ai reçu avec enthousiasme à cette invitation, accompagné de don Dario et de la journaliste Angeli, telle une invitation faite par le monde aux franciscains afin de redécouvrir et conserver notre charisme. « Par ces journées, les fondations ont été mises en place — a ajouté le frère Mauro — et il faut maintenant construire en utilisant le "ciment" de la prière et de la vie spirituelle ». Il souhaite, entre autres, la réalisation d’une des idées émises durant le chapitre : un « groupe de réflexion franciscain » qui fasse connaître et valorise l’histoire franciscaine à travers laquelle sont promus l’estime et le respect des personnes, tant de son propre Ordre que des autres. Frère Mauro a conclu son intervention en proposant de se rendre, avec le plus grand nombre de frères possible chez le « seigneur pape » le 29 novembre 2017 afin de recevoir la bénédiction et une bonne parole concernant le chemin entrepris ensemble. Un premier assentiment, verbal, a déjà été donné par le pape aux quatre ministres généraux lors d’un entretien privé. Il reste maintenant à fixer une date et les modalités d’un prochain entretien.

C’est dans la splendide basilique inférieure que les frères ont célébré l’eucharistie, présidée par Son Excellence Mgr José Rodríguez Carballo, OFM, secrétaire de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique. Ce dernier a débuté en exprimant sa « grande joie de se retrouver avec la bien-aimée famille franciscaine ».

Voir le texte au complet : www.assisiofm.it

Photo: assisiofm.it

Dernière modification le jeudi, 29 juin 2017 10:06