Ordo Fratrum Minorum Capuccinorum

Log in
updated 10:22 PM UTC, Nov 29, 2021

La rencontre panaméricaine des capucins : un kairós

Les capucins de toutes les circonscriptions des Amériques s’étaient donné rendez-vous en octobre 2020 au Panama pour une rencontre panaméricaine. L’ambition de celle-ci était de raviver la flamme du charisme sur tout le continent. Les frères s’y sont préparés par la prière, par des célébrations spéciales et par des contenus à s’approprier au préalable lors de trois chapitres locaux, pour discuter de l’histoire, des présences actuelles et de rêves nouveaux pour notre mission, notre formation, nos structures et notre collaboration.

La plupart des fraternités ont célébré ces chapitres et envoyé leurs résumés. Cela aurait été la première fois que des ministres et des délégués de tout le continent, en cherchant à dépasser les barrières linguistiques, culturelles et socio-économiques, après avoir écouté les fraternités locales, se seraient assis ensemble pour faire avancer la réforme capucine dans le « Nouveau Monde ».

Malheureusement, la pandémie a reporté la réunion à mai 2021. Il a fallu changer de lieu en faveur de Sao Paulo et ajuster le programme. En outre, pour garder les frères en alerte, la commission organisatrice a préparé un nouveau chapitre local et aussi une célébration à la Vierge de Guadalupe pour toutes les fraternités. Celles-ci se sont donc à nouveau réunies pour produire de nouvelles réflexions. Mais la pénible pandémie a forcé à suspendre encore une fois la réunion. Que faire ? La synthèse des chapitres locaux était déjà disponible, ainsi que le programme, les discours... Nous courrions le risque de laisser l’enthousiasme s’affaiblir.

On décida alors de maintenir la réunion à la date prévue, mais en ligne, avec un nouveau programme culminant par la réunion « en présence » en mai 2022, ce qui signifie que la réunion durera un an. Des réunions officielles en ligne ont été prévues pour tous les supérieurs et délégués : une d’ouverture (03 mai), une sur la mission (07 juin), une sur la formation (13 septembre), une sur les structures (08 novembre) et une sur la collaboration (07 mars 2022). Trois d’entre elles se sont déjà déroulées avec une excellente participation. Lors de chaque réunion en ligne, l’introduction charismatique est donnée par un frère expérimenté (respectivement : fr. Helmut Rakowski ; fr. Jaime Rey ; fr. John Corriveau ; fr. Mauro Jöhri) à la lumière du résumé des chapitres locaux, suivie de la réunion en groupes linguistiques et de la présentation des conclusions. Il existe par ailleurs de nombreux documents audio et vidéo présentant nos présences dans les Amériques.

Parallèlement à ces réunions officielles de supérieurs et de délégués, il a été décidé d’effectuer, dans les mois suivants, des réunions panaméricaines spécifiques, également en ligne, ouvertes à tous les frères des Amériques selon différents secteurs. Ainsi avons-nous eu en avril celle de JPIC (Justice, Paix et Intégrité de la Création), en juillet celle des formateurs, en août celle des formateurs, en octobre celle des frères ayant un engagement pastoral, et en décembre celle des jeunes frères, c’est-à-dire ceux qui ont professé après 2010. Nous sommes agréablement surpris par la participation à ces réunions, qui montre que cette proposition a généré un vrai enthousiasme dans toute l’Amérique. Chaque réunion a sa propre dynamique, en une ou deux séances, avec une introduction spécifique. C’est aussi et surtout un moyen de faire parler les frères, soit en groupes dans la même session ou avec des questionnaires, soit en groupes de travail par circonscriptions puis dans les conférences, pour ensuite présenter une synthèse lors de la deuxième session une ou deux semaines plus tard.

Nous vivons un vrai kairós et nous ne voulons pas perdre la moindre miette de ce que l’Esprit nous offre à travers les experts et les supérieurs, mais aussi à travers chacun des frères qui ont été impliqués. De fait, c’est là un des nouveaux défis que la commission organisatrice a devant elle : donner une suite aux nouvelles idées qui surgissent. Comme il a été dit, la pandémie nous a finalement donné l’occasion d’enrichir beaucoup plus le projet initial.

Prions Dieu pour que nous puissions avancer sur ce chemin et pour qu’Il accomplisse l’œuvre qu’Il a commencée. Paix et tout bien.

Dernière modification le lundi, 25 octobre 2021 20:46