Ordo Fratrum Minorum Capuccinorum

Log in
updated 1:06 PM UTC, Oct 16, 2021

Les capucins en Transcarpatie

Oujgorod, Ukraine. Les capucins de la custodie d’Ukraine, dédiée à saint Pio, en réponse à l’invitation de l’évêque du diocèse gréco-catholique de Moukatchevo (sui iuris), Milan Shashik, le 15 août 2012, sont arrivés à Oujgorod (ou Uzhgorod) en Transcarpatie (Ukraine).

Au départ, la communauté vivait dans une partie séparée du séminaire. À cette époque, une petite structure capucine était en cours de construction dans le « nouveau quartier » de la ville – un grand quartier avec beaucoup d’immeubles. Après trois ans, le couvent a été consacré et les frères sont allés y vivre. Auparavant, pendant environ un an, ils célébraient la liturgie dans l’église gréco-catholique du monastère. A la demande de l’évêque, les frères participent activement à la formation des séminaristes et du clergé local. Trois des quatre frères de la communauté sont professeurs au séminaire et un en est le père spirituel. Les frères animent des retraites spirituelles, des journées de formation spirituelle et des journées de formation théologique. Ils desservent également l’église du monastère, qui se situe à côté d’une paroisse. La communauté religieuse, conformément à la tradition orientale, effectue tous les travaux domestiques (cuisine, lavage, nettoyage) sans l’aide de laïcs.

Pendant la période de Noël, selon la tradition franciscaine, les frères organisent la fameuse « crèche vivante », à laquelle les élèves participent comme acteurs. L’âne et le bœuf constituent bien-sûr l’attraction favorite des enfants. Les frères capucins d’Oujgorod sont biritualistes et, bien qu’un seul d’entre eux soit gréco-catholique depuis le baptême, toute la communauté est parvenue à s’intégrer dans le contexte byzantin, et à en comprendre le mieux possible et en apprécier le rite.

Le 23 novembre 2020, l’évêque du diocèse gréco-catholique de Moukatchevo a donné son consentement écrit à l’érection d’une maison capucine dans son diocèse, annulant ainsi le précédent décret de consentement ad experimentum. Cette première tentative de présence des capucins dans le rite catholique byzantin laisse espérer des possibilités d’étendre ce ministère. En Ukraine, pays largement orthodoxe, la majorité de l’Église catholique est représentée par des gréco-catholiques (environ 7 millions de croyants).

Dernière modification le vendredi, 28 mai 2021 14:03