Ordo Fratrum Minorum Capuccinorum

Log in
updated 8:08 AM CEST, Jul 2, 2020

Quatrième lettre du ministre général

Réf. N. 00260/20

Rome, le 24 avril 2020

À tous les supérieurs majeurs
À tous les frères
Leurs sièges

Chers frères,

Que le Seigneur vous donne la paix !

J’espère que vous avez tous pu vivre, avec une profondeur particulière, les grands moments de Pâques, que la plupart d’entre nous ont passés enfermés dans nos couvents et dans nos chapelles. C’est une occasion formidable et singulière pour réfléchir davantage au mystère de la passion et de la mort, à laquelle le Fils de Dieu s’est soumis. C’est aussi une occasion pour rafraîchir le cœur dans le mystère de la résurrection et de la vie, espérance véritable et certaine sûre qui, seule, soutient vraiment bien notre chemin incertain.

Quelle est la situation, maintenant ? D’après les informations que nous pouvons obtenir, en particulier par l’intérêt louable et nécessaire des conseillers généraux, il me semble pouvoir vous mettre à jour avec ces quelques mots. Dans presque tous les pays où nous sommes présents, des mesures ont été prises pour contenir la pandémie, avec de fortes restrictions et surtout avec l’obligation de rester chez soi. Nous aussi, en général, nous nous sommes engagés à respecter les dispositions. Je recommande fermement à tous d’être prudents et responsables : c’est un devoir envers soi-même et envers les autres !

Jusqu’à présent, relativement peu de capucins ont été infectés par le virus : un bon nombre de frères de la province de Venise, certaines fraternités de la province de France, quelques autres frères des provinces du nord de l’Italie et de l’Europe. C’est la région du monde où le virus nous a le plus touchés jusqu’à présent et a contribué à la mort de certains d’entre nous. Jusqu’à présent, nous avons dix à quinze frères morts, dont la plupart sont de la province de Venise et de la province de France. Prions le Seigneur pour que d’autres ne soient pas infectés et pour les frères qui ne sont pas encore guéris.

Nous avons appris que le virus est également entré dans certaines fraternités d’Amérique du Nord. Je viens d’apprendre, ce matin, le décès d’un de nos frères de la province de New York du COVID-19. Nous le portons dans notre prière, devant le Seigneur de la vie, comme nous l’avons fait à plusieurs reprises pour les autres.

Malheureusement, nous constatons que ceux qui souffrent le plus sont toujours les plus pauvres, qui se retrouvent soudain sans rien et sans possibilité d’obtenir même l’essentiel pour vivre. Je pense en particulier aux grandes populations d’Asie, mais pas seulement. Je voudrais donc remercier tous ces frères qui travaillent déjà pour aider les pauvres de différentes manières. Vous êtes vraiment une belle expression de notre Ordre. N’hésitez pas à nous faire part des besoins, et l’Ordre, dans la mesure du possible, ne manquera pas de vous aider.

Alors que nous attendons tous de savoir comment les choses vont évoluer dans le monde, nous savons que les activités ne pourront pas reprendre si vite. Cela nous oblige, par prudence raisonnable, à décider de reporter également tous les principaux engagements prévus pour juin. Les chapitres prévus pour le mois de juin ainsi que la rencontre, à Rome, des nouveaux ministres sont par la présente suspendus. Pour les réunions « locales », chaque circonscription devra décider, avec la prudence nécessaire, selon l’évolution de la situation, et en accordant une attention maximale aux indications des autorités politiques et sanitaires.

C’est tout pour l’instant. Unis dans la prière, je vous salue, vous souhaite un fort souffle de l’Esprit et vous bénis tous.

Fr. Roberto Genuin      
Ministre général OFMCap.

Télécharger le document

PDF Word
Dernière modification le lundi, 27 avril 2020 18:53